top of page
camping logox.webp

DORMIR  À LA  BELLE ÉTOILE

CAMPING GRATUIT

Endroits a Visiter le long des Grands Lacs en Ontario

  • Ryan Clark

La Peur du Noir, à la Tombée de la Nuit

"Les ombres se sont abattues sur eux comme des prédateurs lorsque la lumière s'est éteinte." ― China Miéville

Quand je suis en train de camper, je n'ai pas de lumières vives ou de feux, car ce n'est pas la noirceur, c'est ce que je ne peux pas voir dans la noirceur qui me fait peur. Ma vision nocturne est excellente et je peux voir plus loin que n'importe quel cercle lumineux. Au-delà de ça, ce n'est pas très subreptice quand votre camp est illégal.

les yeux réfléchissants entourent le camping
camping a la nuit

Ainsi, mon premier blogue après mon voyage de camping sans destination de 2020 porte sur trois autres campeurs que j'ai croisés et est imprégné d'humour ironique. Les bulletins météo pour Wawa annonçaient un orage, alors au lieu de ma plage habituelle pour la nuit, je me suis dirigé vers l'abri de pique-nique couvert à magpie high falls. J'ai tant d'histoires à écrire, tant de photos et de vidéos à éditer et à mettre en ligne que je suis très enthousiaste à l'idée de voir ma page Web se transformer en contenu pour mon blog, mais pour l'instant, j'ai vraiment, vraiment envie d'écrire sur ce léger trait d'humour. Je m'arrête pour manger un morceau, et une énorme jeep Rubicon toute neuve s'arrête aussi. Trois jeunes asiatiques en sortent et je les salue. C'est là que j'ai compris qu'ils étaient sourds et devaient lire sur mes lèvres. Cela pourrait légèrement atténuer une partie de mon histoire, mais croyez-moi, c'était bien plus que vous ne pourriez imaginer. Je peux dire à la façon dont ils essaient sans but d'être occupés qu'ils ont les mêmes plans que moi. Je souris, sors mon sac de couchage et mon oreiller et m'installe sur une table de pique-nique. Je me dis que cela les mettra à l'aise, car j'ai décidé que je voulais qu'ils se sentent à l'aise. C'est une hypothèse, mais je suppose que c'est leur toute première nuit de camping. Et ça marche. Trop bien... Ils allument leurs feux de route, puis leurs lampes frontales... puis leurs lanternes. Ils commencent à déballer. Trois tentes, trois tapis, trois sacs de couchage, trois gadgets, trois bidules. Plus d'argent que de bon sens. Presque une heure et j'attends que les lumières s'éteignent. Des bacs de nourriture sont sortis et ils commencent à cuisiner, alors je me roule un joint et j'attends. Une autre heure, ou du moins c'est ce qu'il semble. Je me dirige vers la lumière, pour qu'ils puissent lire sur mes lèvres et suggérer que c'est illégal et qu'ils pourraient vouloir baisser les feux de route. La plupart des gens extrapoleraient un peu plus et baisseraient aussi les lampes... Ils baissent les phares mais il y a maintenant quatre lanternes LED flambant neuves et trois bandeaux lumineux flambant neufs qui émettent de grosses lumières. C'est tellement lumineux que mon extrémité est éclairée comme si c'était le jour. Je commence à m'énerver en pensant qu'ils me provoquent et je dois fumer un autre joint pour retrouver l'humour. L'un d'entre eux s'approche pour engager la conversation. Je suggère avec des gestes et un sourire que je pense qu'ils sont un peu fous et je fais de l'ombre à mes yeux pour éviter la lumière... c'était à peine sarcastique. Il s'approche et je suppose qu'il suggère de baisser d'autres lumières. Il ne reste plus que trois lampes frontales et une lanterne supernova, mais c'est mieux. On ne voit probablement plus que sur trois ou quatre kilomètres. Je ne peux pas m'empêcher de rire. Je réalise qu'ils ont peur du nuit. Ajoutez à cela la surdité aussi. Il n'y a peut-être pas de conversation audible, mais le vacarme accidentel auquel ils n'ont pas prêté attention... Sans blague, l'un ou l'autre d'entre eux a de très mauvais gaz aussi et c'est assez fort pour que je l'entende clairement. J'arrive finalement à m'endormir, en riant. Le lendemain matin, nous sommes tous debout, je me prépare un petit-déjeuner, je prends des photos et des vidéos, je pars en exploration et je range toutes mes affaires. Ils sont encore en train de déballer des bacs de nourriture, trois réchauds, trois pulvérisateurs à pompe comme ceux qu'on utilise pour les douches rugueuses. Tout. Aussi grande que soit la Jeep, c'était un moment de voiture de clown. Un des jeunes a besoin de chier. Il sort une bêche puisque les toilettes extérieures ne sont pas seulement fermées, elles ont disparu. Je suis content qu'ils soient venus préparés, mais ensuite ils sortent un petit tabouret. Ok alors, je veux dire que le confort compte ? Puis vient une toute nouvelle tente pop up bleue qui va par-dessus. Je me tue à rire en imaginant qu'il y a deux autres kits complets pour le pot là-dedans aussi. Je finis de transférer tous les fichiers sur mon ordinateur, et je me prépare à partir. Je me dirige vers eux pour leur dire au revoir et bonne chance. À présent, ils sont tous habillés à la dernière mode et ont tellement de matériel étalé que je glousse littéralement en leur disant au revoir. Je SAIS que lorsqu'ils arriveront sur la côte ouest, la moitié de cet équipement sera jeté et les vêtements seront beaucoup plus confortables. ... et j'espère qu'ils auront surmonté leur peur du noir. Pour autant, la morale de cette parabole est la suivante : 1) si vous avez peur du noir, le camping furtif n'est peut-être pas fait pour vous, et 2) ce n'est pas parce qu'on fabrique quelque chose pour le camping qu'on en a besoin ou qu'il faut en avoir un par personne. Je ris encore en écrivant cela aujourd'hui. Les Monty Python font du camping de guérilla.


La nyctophobie, également connue sous le nom de lygophobie, est la peur irrationnelle de l'obscurité et des endroits sombres. Si de nombreux adultes ont encore peur du noir, certaines personnes ont vu leur peur se transformer en phobie. Les nyctophobes éprouvent une anxiété extrême la nuit ou dans les endroits sombres.


bottom of page